Les cauris, l’outil de voyance le plus ancien…

Devenus désormais très présents dans le monde, les praticiens africains utilisaient les cauris (et continuent à les utiliser) comme outils de divination. Il suffit de les jeter au sol et de compter le nombre de coquillages à l’envers ou à l’endroit.  Ceux « ouverts » (face contre sol) présentent un verdict mystérieux. Mais qu’est-ce exactement que ce vieil outil divinatoire ? Comment s’opère la voyance par les cauris ?

Qu’est-ce que les cauris ?

Les cauris sont ces coquillages qui présagent l’avenir. Ils sont, sans conteste, l’un des plus archaïques arts de divination de l’univers. Utilisés surtout dans l’Afrique de l’Ouest, ils aident dans la prise de décision face à différentes situations. Mesurant uniquement 3 cm, ces coquillages originaires des Maldives disposent d’un craquèlement vertical. D’ailleurs, leur configuration singulière et féminine en a fait un outil de léthargie pour la gent masculine dans lequel cette dernière y a discerné des symboles de fécondité, de richesse et de bonheur. Mais comment s’effectue la voyance cauris ?

L’utilisation des cauris 

En tant qu’art de la géomancie, les cauris s’utilisent généralement par quatre. On appelle “cauristes” ou “joueurs” les personnes qui s’en servent. Cette pratique se fait en lançant les coquillages sur un cercle dessiné, un panier plat ou un tapis. Le voyant en lance, par exemple, un certain nombre sur la surface plane et entame ses commentaires selon l’agencement des cauris. Il faut noter qu’à chaque lancée ceux-ci prennent des positions différentes. Ils forment un langage entre eux. Bien que le voyant puisse parler du passé, ses prédications tournent autour du futur en général (devenir professionnel, familial, social, sentimental, etc.). Cette voyance cauris a un lien avec Géomancie et la Kybomancie. De nombreuses femmes africaines la pratiquent. En effet, pour elles, cet art divinatoire constitue une source de jeu et de réponses à des interrogations sur leur situation (actuelle ou à venir). Cependant, il y a aujourd’hui les cauristes professionnels qui ont la capacité de prédire l’avenir en utilisant ces petits coquillages.

Les interprétations selon les combinaisons

Dans la voyance cauris, c’est de la position de ces derniers que dépend en général l’interprétation des résultats. Par exemple, si deux cauris sont ouverts ou fermés, cela veut dire que la réponse à votre interrogation est entièrement « oui ». Par contre, si le 4ᵉ coquillage est clos, pourtant les trois sont autres sont ouverts, vous aurez un « oui » indécis. De ce fait, pour l’atteinte de vos objectifs, vous devez vous donner les moyens. Et si les quatre cauris sont fermés, vous devez faire un autre jet, étant donné que la question et la réponse ne sont pas claires. Et si le quatrième est entrouvert et les trois autres fermés, la réponse est donc «  non ».

Célibat : la voyance peut-elle m’aider à mieux comprendre les raisons de ma solitude affective ?
Le coût de la voyance : un critère à ne pas négliger